Centre Culturel Tibétain Dzogchenpa

Padmasambhava - Guru Rinpoché

Extrait d’une conférence de Chépa Dorjé Rinpoché sur les six bardos à Paris le 10 novembre 2002

envoyer l'article par courriel title= envoyer à un(e) ami(e)

Qui était Guru Rinpoché ?

Guru Rinpoché ou Padmasambhava, signifie « né du lotus », ainsi nommé car en tant qu’être non-ordinaire, il n’est pas né d’une matrice. Il est apparu sur un lotus.

Il est né dans le pays d’Orgyen qui selon certains correspondrait à une région du Pakistan ; sous une forme humaine, c’est-à-dire constitué des six agrégats. Mais à la différence de nous, ces agrégats étaient des agrégats purs, tant au plan du corps qu’au plan de l’esprit.

Il est apparu sous l’aspect d’un garçon de huit ans au milieu d’un lac couvert de lotus, il était assis sur l’un d’eux. Ces lotus étaient d’une variété exceptionnelle qui n’apparaissait qu’à certaines époques.

Les dakinis, ainsi que différents êtres de la nature et en particulier les oiseaux vinrent à lui et lui offrirent de nombreuses offrandes. À tous ces êtres venus honorer son apparition pure, il donna des enseignements sur la voie spirituelle, sur le Dharma.

A l’époque, un roi hors du commun, dont on peut dire qu’il n’existait pas d’être comparable à lui, vivait dans le sud de l’Inde. Il se désolait car il n’avait pas de fils pour lui succéder. Il consulta des oracles qui lui prédirent l’apparition non ordinaire d’un fils. S’il accumulait beaucoup de vertu, de karma positif, de potentiel au niveau de son esprit pour s’orienter vers le bien, il réunirait les causes nécessaires à l’apparition de ce fils. Il y parvint et ce qui était prédit advint : Padmasambhava, « né du lotus », devint son fils.

Quelle en était la cause ?

Le futur Padmasambhava, dans une renaissance antérieure, avait observé que dans le nord de l’Inde « le soleil de la doctrine », c’est-à-dire l’enseignement du Bouddha, ne brillait pas. Il fit alors le vœu d’apparaître un jour dans cette région afin de pouvoir accomplir le bien des êtres.

Dans sa précédente existence, sa mère s’était rendu au Népal, dans un lieu situé près de Katmandou où se trouve un des plus anciens stupas du monde, forme de reliquaire, dont la partie supérieure n’était pas achevée. Elle mourut avant que celle-ci ne fût achevée.

Après la mort de cette femme, son fils s’est réincarné sous l’aspect de celui qui allait devenir Padmasambhava. Quand le stupa fut achevé, cet homme fit le vœu de revenir plus tard dans notre monde et en particulier dans le nord de l’Inde afin de faire briller le soleil de la doctrine. Il fit ce vœu devant le stupa, le prenant en quelque sorte à témoin. Ce stupa est, de nos jours, encore visible.

Padmasambhava parcourut la voie spirituelle. Il avait alors pour ami Tsongsen Gampo qui s’était associé à ce vœu. Lorsqu’il vit que le moment était propice, que les conditions étaient réunies pour que ce vœu soit exaucé, Tsongsen Gampo, devenu roi du Tibet, vit aussi que les conditions étaient des plus auspicieuses pour que l’enseignement fût diffusé au Tibet. C’est ainsi que Padmasambhava apparut.

Si le Dharma a été enseigné au Tibet, nous pouvons dire que c’est grâce à Padmasambhava.


Mantra de Gourou Rinpoché

L’ensemble des textes et articles publiés sur ce site relève des législations françaises et internationales sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris pour les documents iconographiques et photographiques. La reproduction de tout ou partie de ce site, sous quelque forme que ce soit, est formellement interdite sans autorisation préalable et écrite. Si vous souhaitez reproduire un ou plusieurs articles, nous vous remercions de nous contacter. L’utilisation dans un but non autorisé est expressément interdite par la loi et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires.

Accueil | Contact | Plan | Espace privé | Statistiques | Mentions | visites : 1102634

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Conférences  Suivre la vie du site Lire des conférences   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2d + ALTERNATIVES